top-image

DERNIERES PUBLICATIONS

monumentTwins

Personne n’a oublié ces images si violentes et si ébahissantes des deux Twins Towers fauchées par deux avions et s’écroulant sur elle-même emportant dans la mort 3000 personnes dont de nombreux sauveteurs. Les Américains sont vaillants et ils ont recréé un espace de souvenir et de force sur les lieux de ces attentats. Il y a des gratte ciel, dont le One World, superbe, est déjà fini et d’autres bâtiments en cours de construction.

Et il y a deux bassins de marbre noir, collant exactement aux emplacements des Tours, dont les parois voient couler de l’eau dans une sorte de puits sans fin. Tout autour sont inscrits les noms de ceux qui sont morts ici.  L’émotion, le recueillement, le souvenir devraient être présents…. et par ci par là des personnes viennent accrocher une rose à un nom. Mais pour la plupart des touristes ce lieu semble comme un autre, une sorte de monument de plus où le selfie, à envoyer au plus vite sur Facebook, devient la seule raison de venir là… Je l’ai fait, j’y étais…. Et certaines personnes en rajoutent une couche en prenant des poses, en faisant des sourires à se décrocher les lèvres…. Quel dommage….

Photo prise en Octobre 2014 par René Degiovani. Sous licence Creative Commons

immeublebizarreNY

Lorsqu’on traverse le pont de Brooklyne… et il faut bien sûr le faire en partant de Brooklyn pour profiter de la vue sur Manhattan, on a vers la fin de ce long pont une sorte de révélation…..au milieu de ce chateau de cartes que forment les différentes strates de gratte ciel, des plus anciens au contemporain OneWorld, il y a CET immeuble….. récent bien sûr mais qui accroche le regard par son « anormalité »… Y a-t-il eu malfaçon? Ivresse de l’architecte? ou plus simplement créativité qui ajoute indéniablement au plaisir de regarder ce bas de Manhattan.

Photo prise en octobre 2014 par René Degiovani. Sous licence Créative Commons

ESBnuit

ESB c’est (bien sûr pour les habitués) l’Empire State Building, ce mythe de New York, planté au coeur de la ville entre les gratte ciels des 50èmes rues et ceux de l’extrème sud, là où se trouvaient les tours du World Trade Center. Cette situation centrale fait qu’on le voit de partout dans New York…. et aussi la nuit puisqu’il est illuminé. Et ce soir là c’était en bleu blanc rouge…. Ce n’était la fête nationale ni des USA ni de France alors sans doute en honneur à ma visite :-)). Hélas non, ce n’était parce que l’équipe première de hockey de la ville jouait au Madison ce soir là…..

Bien sûr pour profiter d’une si belle vue, il faut qu’il pleuve :-)) et qu’on soit en hauteur, sans rien qui ne gâche la vue. C’est le cas au bar 65, dans l’immeuble art nouveau de général Electric, au 500 Rockfeller Center. Un beau bar, où on porte costume ou belle robe et où on est servi par d’adorables personnes. Et pour le même prix (pas si extravagant) on profite longuement de cette vue…

Photo prise en Octobre 2014 par René Degiovani. Sous licence Creative Commons.

 

Bushwick1

New York se compose de 5 « boroughs » (des immenses quartiers, dont Manhattan, Queens ET Brooklyn. Brokklyn est connu par les touristes pour son pont !, ses vues superbes sur l’East River et le Downtown de Manhattan, pour son jardin botanique, ses bagels et ses bobos. mais il y a d’autres surprises et Bushwick en est indéniablement une.

Vous prenez la ligne L du subway, vous dépassez Williamburgh et quelques stations plus loin vous émergez dans un quartier qui semble uniquement industriel: gros camions, cimenteries, casses de voitures, on est dans le lourd! Et au détour de la première rue, le choc!! Les murals, les peintures murales!! Bien sûr il y en a déjà dans Manhattan, dans certaines stations de métro aussi.

Mais ici de très nombreux murs et portes ont été concédés par leur propriétaire à des peintres, autour d’un collectif artistique. Et c’est un véritable musée contemporain en plein air qui s’offre aux découvreurs. Et l’échantillon est vaste, des simples graphes classiques aux panneaux de plusieurs mètres de long et de haut, du noir et blanc  aux couleurs flashy, des clins d’oeil aimables aux sujets graves voire morbides ou choquants, les rues entières sont occupées.

Et cela vaut vraiment un détour, autant sans doute que certains musées de la ville…. et c’est gratuit!!

Photo prise à New York en Octobre 2014 par René Degiovani. Sous licence Creative Commons

etetropezien

Tout le monde connait Saint Tropez et dans les rues de la cité, on parle plein de langues. Saint Tropez est connu pour ses stars, ses yachts, ses soirées de luxe… et ses gendarmes. Cela c’est côté port. Mais même en été il existe une autre face à la ville  dès que l’on dépasse les confins de l’agglomération. Par exemple, en suivant le sentier du littoral qui démarre au cimetière marin. Tout de suite, on est dans un monde plus « nature » entre plages (peu courues début septembre), petits chemins, rochers affleurant de la Grande Bleue et les rares maisons qui dominent le littoral sont si discrètes (en général!!) qu’elles ne gênent pas la sérénité et le calme des lieux. Et c’est ainsi que l’on peut découvrir à quelques minutes seulement de la Place des Lices ce pêcheur ébahi de tant de bonheur simple.

Photo prise pas loin du cimetière de Saint Tropez par René Degiovani au début Septembre 2014. Sous licence Creative Commons.

Page 1 sur 287:1 2 3 4 »Last »
bottom-img