Train d’Inde : la petite maison au bout des quais

INDallaGare6

Le climat indien est rude: les pluies peuvent être énormes lors de la mousson, l’humidité durent des mois et la forte chaleur n’épargne que le plein “hiver”. Aussi les bâtiments souffrent beaucoup et on a l’impression fréquente de murs centenaires alors qu’ils n’ont que quelques années. Cette décrépitude est bien sûr accentuée par la difficulté financière à rénover. Mais tout cela tient (souvent) debout et ce côté “presque ruines” propose une ambiance quasi nostalgique.

Photographie sous licence Creative Commons prise par René Degiovani en octobre 2015 à Allahabad.

POUR RECEVOIR RÉGULIÈREMENT DES PHOTOS,
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER