La mauvaise saison touristique….

piscinevideJunmung2

Les zones touristiques littorales n’aiment pas l’hiver, ni l’automne, ni même le début du printemps. Elles ne vivent que quelques semaines par an, revendiquant alors une santé de fer qui les poussent à vivre en quasi-permanence. Mais sous une pluie fine, ces lieux qui pourraient décevoir peuvent aussi prendre une allure nostalgique assez esthétique.

Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, la “bonne” saison ne dure que quelques semaines… Et encore!!! Les dépressions s’enchainent sur l’ile, plus ou moins puissantes, et la brume et la bruine sont d’une fréquence déraisonnable. On semble y vivre dans du coton gris rappelant davantage les côtes irlandaises voire bretonnes du Nord que les rivages de Sicile (qui est pourtant nettement plus haute en latitude). Mais j’avoue aimer plonger parfois dans une sorte de désespérance grisâtre et de solitude brumeuse qui me mettent au diapason de ce climat et du paysage.

C’est bon un moment, mais on ne va pas y passer sa journée, le Starbucks a ouvert….

Photo prise par René Degiovani en Avril 2015 sur l’île de Jeju. Sous licence Creative Commons.

POUR RECEVOIR RÉGULIÈREMENT DES PHOTOS,
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER