Lumières du nord américain

vermont

A propos du nom, ne vous leurrez pas, Adirondack ne se réfère ni à une superbe princesse indienne ni à un lieu enchanté au fond d’une forêt… C’est tout simplement le nom du très grand massif forestier, du même style que les Laurentides québecoises, qui occupe tout le nord de l’Etat de New York.

Le train Adirondack met une petite douzaine d’heures pour parcourir  les 613 kilomètres entre New York et Manhattan. C’est donc une journée entière que l’on “sacrifie” mais quelle chance!! Le train qui part au matin du coeur de Manhattan suit longuement la vallée de l’Hudson et s’insinue peu à peu dans des contrées sauvages, parfois inquiétantes quand la lumière manque les jours nuageux et que le paysage est d’une grande rudesse. Peu de gares et on se demande qui vit là et pourquoi on peut  s’arrêter à Poughkeepsie ou à Ticonderoga! Mais ce côté sauvage de l’Etat de New York, mitoyen du Vermont, sait offrir des paysages magnifiques surtout lorsque l’automne illuminent de ses bruns, rouges et ors les forêts et les lacs.

Mais tout de même pourvu qu’il n’y ait pas de panne!!!

Photographie prise par René Degiovani en Octobre 2014 depuis le train. Sous licence Creative Commons.

POUR RECEVOIR RÉGULIÈREMENT DES PHOTOS,
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER