Petit matin sur le massif de l’Estérel

esterel1

Entre Saint Raphaêl et Cannes, et délimité au nord par l’autoroute,  il y a un superbe massif  pentu et très raviné à défaut d’être montagneux (le pic sommital ne culmine au Mont Vinaigre qu’à 618 mètres). Les sommets les plus impressionnants (comme le Pic du Cap Roux à 450 m seulement ou le Pic de l’Ours à 492 m) dominent littéralement la mer.

C’est l’Estérel dont les roches rouges, faites d’éléments volcaniques, essentiellement de la rhyolite, font la réputation du lieu. Bien sûr par une après midi estivale embrumée de chaleur vous ne verrez pas grand chose, mais au petit matin, parfois au soir et surtout en saison “fraiche”, les couleurs resplendissent. Il faut dire que le paysage fait de ces roches, d’une végétation de beaux pins et d’une mer au littoral abrupt et très découpé offre à lui seul du bonheur.

Ce qu’il y a d’extraordinaire c’est qu’une route, ouverte il y a plus d’une centaine d’années par le Touring Club, longe au plus près le littoral, procurant des points de vue superbes. Mais attention, il y a peu d’espaces de stationnement et vous risquez de ne jamais pouvoir vous arrêter si vous n’êtes pas matinal!

Une fois le littoral apprécié, et sauf par mistral, il est très intéressant d’aller sur les routes intérieures au départ des Adrets, de Mandelieu ou du Trayas pour découvrir ce massif résolument sauvage car protégé et ses pics dominant largement la mer. Les panoramas sont inouïs lorsque la météo est de la partie!

N’hésitez donc pas à aller au Dramont, à Agay, à Anthéor, au Trayas et jusqu’à Théoule et profitez ainsi d’un des plus belles parties du littoral français.

Photographie prise le 25 Janvier 2014 par René Degiovani vers Agay. Sous licence Creative Commons.

POUR RECEVOIR RÉGULIÈREMENT DES PHOTOS,
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER