Les coquelicots de Londres

coquelicotsLondres

En 2014 a été fêtée dans de nombreux pays la fin de la première guerre mondiale. Aujourd’hui tous les participants sont décédés mais cette guerre doit rester dans nos mémoires: parce que jamais sans doute les “chefs” ne sont allés aussi loin dans le mépris de la chair à canons, envoyant bataillons sur bataillons sans réfléchir à un changement de stratégie. Ainsi le 1er Juillet 1916, 19240 Britanniques furent tués dans la journée. Ainsi dans le 60ème bataillon australien, 780 sur 887 meurent le 19 Juillet 1917. Et au Chemin des Dames, près de 70000 Français et Allemands meurent le 31 Octobre. On comprend mieux les mutineries!!! De nombreux livres rappellent cette période parce qu’elle a saigné à blanc toute une génération (environ 10 millions de morts au total!!)  comme en témoignent nos monuments aux morts (récemment mis en valeur par les photos de Depardon.) et les cimetières regroupant des dizaines de milliers de tombes.

Pour fêter ces morts, la Grande Bretagne a planté dans les douves de la célèbre Tour de Londres 888.246 (huit cent quatre vingt huit mille deux cent quarante six) coquelicots, un par mort. Chaque coquelicot de céramique a été fait à la main, planté dans les douves, puis vendus pour une oeuvre de charité après le 11 Novembre.

Le spectacle était moralement très fort et visuellement superbe et grandiose. Cette vague rouge, qui mettait en valeur les murailles de ce vieux bâtiment, les très nombreux Anglais qui venaient voir le lieu, se recueillir à propos de membres de leur famille voire méditer sur cette tuerie, tout contribuait à une vague d’émotion collective. N’oublions pas cette guerre.

Photographie prise à la Tour de Londres en Novembre 2015 par René Degiovani. Sous licence Creative Commons.

POUR RECEVOIR RÉGULIÈREMENT DES PHOTOS,
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER