Skip to content

Les rickshaws de Dacca

BANrickshaws2

Les rickshaws, descendants des pousse-pousse japonais, sont un moyen de transport largement utilisé dans le sous continent indien.  Il s’agit d’une sorte de tricycle avec une banquette à l’arrière et une protection variable contre le soleil et la pluie. La version motorisée est la plus fréquente car elle permet d’effectuer des distances plus importantes et surtout elle limite le travail du conducteur. La version “vélo” reste encore présente, et dans la vieille ville de Dacca, au Bangladesh, c’est même le moyen essentiel. Des centaines peut être des milliers d’engins sillonnent les rues étroites et les embouteillages de rickshaws sont fréquents!

Le travail est éreintant, car les bagages ou les marchandises ne sont pas rares en plus du voire de deux passagers (ou parfois de quelques petits écoliers à la sortie de la classe. Le plus souvent, les conducteurs ne sont que locataires de leur engin et leur revenu est très faible une fois les frais déduits. Et même si leur famille habite hors du centre, ils demeurent souvent sur place de longs jours. Sans oublier la mousson qui noie le pays sous des trombes d’eau et aussi les “fraicheurs” (relatives pour nous mais difficiles pour des personnes sans protection ou si peu) hivernales.

Alors si vous prenez un de ces rickshaws lors d’un de vos voyages au Bangladesh, réfléchissez à deux fois avant de négocier le prix proposé, surtout qu’il ne s’agira que d’une fraction d’euro…

Photographie prise à Dacca en Février 2014 par René Degiovani. Sous licence Creative Commons.

POUR RECEVOIR RÉGULIÈREMENT DES PHOTOS,
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER